Le Vestiaire de Sofie

 

Fondé en 2002 par Sofie Miedel et basé à Coye-la-forêt dans l’Oise près de Chantilly. Ce lieu fait partie intégrante de l’association et constitue sa principale source de revenus.

L’Odyssée de l’espoir dispose de nombreux atouts, le Vestiaire et ses bénévoles en font grandement partie depuis toutes ces années.

Au début on n’y trouvait guère que des vêtements d’occasion, d’où ce nom de vestiaire, et puis peu à peu, on a vu apparaître d’autres choses : de la mercerie, des livres, de la vaisselle, des bijoux, des jouets, etc, toute sorte d’objets que les gens donnent et qui seront revendus à très petit prix pour qu’ils soient accessibles à tous.

Tout en appliquant le principe dit de l’économie circulaire particulièrement efficace contre le gâchis et pour la réduction des déchets par exemple, le caritatif et l’entraide contribuent à la promotion du développement durable et de la sobriété heureuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Qualifié par certain comme « dépôt-vente le moins cher de la région », le Vestiaire est un lieu hors norme de partage et de découverte, l’accueil y est chaleureux et bienveillant, le don et l’échange sont au cœur de l’activité, de cette boutique à vocation solidaire.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, toute sorte de personnes de tout horizon et de tout âge vont et viennent dans cette échoppe. On peut y croiser des gens à la recherche d’objets vintage, d’autres qui en ont assez de consommer du neuf à tout va, des chineurs à la recherche de « trésors » abandonnés, des personnes modestes ravies de pouvoir trouver des biens abordables pour eux et leur famille, des donateurs heureux de rendre service… Même les résidentes de la maison de retraite voisine y ont leurs petites habitudes et viennent au magasin pour rencontrer les autres sans forcément acheter ou donner.

Les invendus sont ensuite cédés aux Emmaüs et autres recycleries qui viennent régulièrement les chercher afin d’assurer la rotation de l’achalandage en constante évolution, compte tenu des apports nombreux et incessants.

 

Ce lieu est devenu au fil des années, un endroit incontournable des environs. Personne n’est pressé, on peut essayer un vêtement, s’asseoir et faire une halte. On y passe pour voir, pour discuter, échanger des nouvelles ou retrouver des connaissances. Quand vous passez par là, vous pouvez jeter un œil, même si vous n’achetez pas, rien ne vous empêche de proposer un coup de main ou de juste discuter. Le lieu est ouvert et convivial.

Marqué par les annonces d’une diminution toujours plus drastique du financement  des associations, l’observatoire des associations recommande vivement de tendre vers une certaine autonomie financière pour assurer la pérennité de ces organisations.

Contrairement à certains qui ne peuvent compter que sur les subventions, les dons ou le sponsoring, qui hélas sont très fluctuants d’une année à l’autre et en baisse inexorable depuis plus d’une décennie, l’Odyssée de l’espoir a bien fait de planifier sa trésorerie de façon alternative. Un travail de long terme avant de devenir viable mais qui montre son efficacité aujourd’hui. Grâce au Vestiaire de Sofie nous ne sommes pas obligés d’être en recherche perpétuelle de financements pour continuer d’exister.

L’indépendance budgétaire de l’Odyssée de l’espoir permet de maintenir nos activités principales de façon durable. Ainsi nous pouvons envisager le futur plus sereinement.

Vous souhaitez soutenir l'association ?

Adhésion & don